Tous mes voeux pour 2018 !

Cette année se termine, j’ai publié un peu moins d’articles qu’en 2016 car j’ai été occupée ailleurs… D’abord l’exposition consacrée aux poilus de Gesnes en Argonne, puis les cours de généalogie que je donne bénévolement depuis janvier 2017 et que je poursuis en 2018, mes visites aux archives départementales du Rhône où je découvre de nouvelles sources grâce aux ateliers auxquels j’assiste et mon « grand chantier » de numérisation d’archives familiales pour réaliser un livre. Quant à 2018 elle sera en partie dédiée à la réalisation d’une exposition sur les poilus de Sérézin du Rhône à l’automne. J’ai donc de quoi m’occuper pour les prochaines années en attendant la retraite…. 😉

Je souhaite que 2018 soit pour vous source de bonheurs généalogiques et familiaux, de joyeuses découvertes et de rencontres fructueuses. Je termine par cette carte adressée à ma grand-mère en décembre 1917.

Collection personnelle

Publicités

Bonne fête grand-mère !

Aujourd’hui nous fêtons les Augustine, prénom de ma grand-père paternelle dont je vous ai déjà parlé. Tous les ans plusieurs personnes de la famille lui envoyaient  une carte à cette occasion . Parmi celles-ci deux qu’elle a reçues il y a cent ans.

Collection personnelle

Collection personnelle

L’auteur de celle-ci est Jules Bonnefoy, son père adoptif, qui lui écrit à Virignin où elle passe ses vacances chez sa cousine germaine Maria Martin.

Collection personnelle

Collection personnelle

La seconde est écrite par Félicie Botton, sa tante . Cette dernière réponds à une carte qu’Augustine lui a adressée. Félicie lui conseille de bien profiter de ses vacances à Virignin et notamment de ses promenades à vélo. Elle lui conseille également d’éviter les pelles. Fait-elle allusion à sa chute en vélo qui, on le sait aujourd’hui, sera déterminante pour sa vie future ?

Cette date est aussi un anniversaire pour la famille Lallement puisque c’est celle qui marque le retour sur Lyon, en 1946. C’est la crise du logement après guerre, la maison de Vaise est vide depuis le décès de Jules Bonnefoy en 1945, alors la décision de réintégrer cette demeure parut évidente, d’autant plus que mon grand-père a fini sa carrière militaire.

Coll personnelle - environs de Limoges

Coll personnelle – environs de Limoges – 1946

L’oncle de mon père, lui envoie cette carte des environs de Limoges pour lui souhaiter un bon retour à Lyon.

Bonne année 2015 !

Ci-dessous une carte postale envoyée à ma grand-mère Augustine Codex, datée du 29 Décembre 1914 dont voici le texte : « Sincères souhaits de bonheur pour 1915 » de la part de Céleste Béraud. Pour l’instant je ne sais rien de son expéditrice mais peut-être qu’un jour…. Bonne et heureuse année à venir à tous, qu’elle vous apporte la santé et les possibles qui vont avec.

bonne année 1915 -blog