Ernest Joseph TARTIVELLE

Naît à Gesnes en Argonne le 11 Mars 1894. Il est le fils de Jules Victor et de Marie Julie Denise MORIN et frère de Jules Nicolas décédé à la guerre en 1915.

De la classe 1914 et compte-tenu des événements il est incorporé directement comme soldat de 2ème classe le 1er Septembre au 166 ème Régiment d’Infanterie.

En 1915 ce régiment cantonne dans la plaine de la Woëvre et du 18 Mars au 8 Avril ont lieu les combats de Marcheville auxquels il participe. Sur sa fiche matricule on apprend qu’il est cité à l’ordre du régiment à la date du 27 Mars 1915 avec les termes suivants : « Est resté plus de vingt minutes dans une tranchée allemande conquise, sous un feu violent, exécutant avec le plus grand calme les ordres de son sergent ». Il est ensuite blessé à Fresnes en Woëvre le 9 Avril 1915.

A la fin du mois de Mai 1917 son régiment reçoit l’ordre de relever le 9° RT dans le secteur du Mont Blond, à l’est de Reims dans la Marne. Ce secteur vient d’être conquis par les Français mais il reste encore les tranchées Flensburg et Blonde aux mains des Allemands. L’ordre est donné le 18 Juin de les prendre à l’ennemi. C’est au cours de cette journée qu’il est tué à l’ennemi avec 36 de ses camarades au Mont Cornillet. Il avait 23 ans et était célibataire.

Il est décoré de la Croix de Guerre avec étoile d’argent comme l’atteste le JO du 4 Novembre 1920.

Source : JO 4 11 1920 sur Gallica

Son décès est transcrit le 20 Mai 1921 à la mairie de Gesnes et il repose à côté de son frère au cimetière communal.

Source : Archives communales de Gesnes

Publicités