La guerre en Champagne suite

Le 17 Février 1916 Antoine Bonnefoy écrit deux cartes postales. Il est toujours en Champagne où le temps est mauvais. Il évoque les poux, les rats, les chats et avoue en avoir « plein le dos ». Sur le front le moral des hommes n’est pas si bon que le disent les journaux et les hommes en ont assez. Il espère avoir une permission pour avoir la joie de revoir les siens mais rien n’est moins sûr. Il ajoute que de son côté cela va chauffer dans quelques temps. Nous sommes à quelques jours du début de la bataille de Verdun…

Publicités

3 réflexions sur “La guerre en Champagne suite

  1. Pingback: La guerre en Champagne suite | Gén&eacut...

  2. Et oui, une nouvelle boucherie, qui devait durer pour 10 mois, allait s’ouvrir à Verdun.
    Que la devise du Souvenir français est belle  » A nous les souvenirs, à eux l’immortalité « .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s