Virignin dans l’Ain

Situé à 7 kms de Belley dans le canton éponyme, il possède un bureau de poste et de télégraphe. La gare est celle de Brens-Virignin. L’altitude de ce village est de 224 mètres. Les foires ont lieu les 12 Février et 12 Septembre et les fêtes patronales les 3 Février et 25 Aout.

virignin blog

1890 : 692 Habitants
Aubergistes : Louis Carotte / Guillet-Ronchet
Charrons : Borgonnat/ Damey-zin
Epiciers : Billemaz / Mme Veuve Prudhon
Maréchal-ferrand : Charbonel-Deville
Meuniers, négociants en farines : Mollard / Vital P
Tonneliers : Carret / Perrot
Château de  Lassignieu : De Seyssel
Château de Montarfier : Dallemagne

1912 : 1002 Habitants
Maire : Marin Gacon
Aubergistes : A Arnaud / A Carotte / J Gonas / A Ronchet
Boucher : A Arnaud
Boulanger : Bidot
Epiciers : C Morel / Sallaz
Maréchal-ferrand : Deville
Meuniers : Guillet-Lachenal / Parmin
Tabac : C Morel
Tonnelier : Boileau
Château de  Lassignieu : De Seyssel
Château de Montarfier : Vulliod

Gare de Brens-Virignin en 1927

Gare de Brens-Virignin en 1927 – Collection personnelle

Ce village a eu une grande importance pour la famille puisqu’il y a cent ans c’est là que s’est reconstituée la cellule familiale Lallement après son éclatement subi, suite à l’invasion des Allemands en 1914. Jules Lallement, mon grand-père, 15 ans à l’époque, y arrive le premier, après avoir été prisonnier en Allemagne. Mon arrière grand-mère Marie Saint Jevin le rejoint le 13 Mai 1915 accompagnée de ses trois autres filles et de sa petite-fille. De Rémonville elle fut d’abord réfugiée à Saint Martin des Pallières dans le Var. Son époux Adrien Lallement arrivera enfin en Février 1916.  C’est aussi là que mon grand-père rencontra sa future épouse, Augustine Codex. Alors qu’il se trouvait du côté de la gare de Brens-Virignin il aida une jeune fille, qui venait de faire une chute à vélo, à se relever, elle avait 16 ans. Compte-tenu de la période troublée à laquelle ils se sont rencontrés et de l’engagement militaire de mon grand-père ils ne se marièrent qu’en 1926.

Publicités

4 réflexions sur “Virignin dans l’Ain

  1. Pingback: Virignin dans l'Ain | Généalogie ...

  2. Pingback: 100 mots pour mon grand-père | Le blog d'Elisa

  3. Pingback: Bonne fête grand-mère ! – Le blog d'Elisa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s