Saint Brice le 7 Mai 1915

André Morge est à cette date en cantonnement de repos au village de Saint Brice (actuellement Saint Brice Courcelles dans la banlieue de Reims). Selon le journal de marche du 111ème RIT la période est relativement calme, même si la veille un soldat s’est suicidé en se tirant un coup de fusil dans le menton.

André écrit à sa chère Maria. Il lui donne de ses nouvelles, la remercie pour le petit bleu cousu à la lettre (de quoi peut-il bien s’agir ???). Il espère « que cette guerre finira vite à seule fin que chacun rentre chez soi en bonne santé ». Il termine la carte en l’embrassant de tout cœur.

Eglise d'Auve (51) après bombardement - Collection personnelle

Eglise d’Auve (51) après bombardement – Collection personnelle

Et aujourd’hui c’est le 70ème anniversaire du décès de Jules BONNEFOY, mari de Maria TRIBOULET.

Publicités

6 réflexions sur “Saint Brice le 7 Mai 1915

  1. Pingback: Saint Brice le 7 Mai 1915 | Généa...

  2. Merci pour cette précision, au vu de la signification du symbole cela confirme ma supposition, à savoir qu’André avait sans doute de tendres sentiments pour mon arrière grand-mère…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s